Rechercher
  • Quidol

Petit basketteur s’en fiche de devenir grand


Si vous êtes de grande taille, on vous a sûrement déjà dit “Tu devrais faire du basket !”... Et il est vrai que s’il y a bien un sport où la taille est un atout, c’est le basketball. Mais ce sport n’est pas réservé aux géants ! Donc si vous rêvez secrètement d’être basketteur professionnel mais que vous n’osez pas à cause de votre taille, cet article est pour vous !



Commençons par démystifier les chiffres qui impressionnent. Tout d’abord il y a la hauteur du panier de basket. Ce dernier se trouve en effet à pas moins de 3,05 mètres du sol (un chiffre qui correspond à 10 pieds, tout rond). Là, vous vous dites, ça y est, c’est mort, jamais je ne pourrais faire de dunk. Détrompez-vous ! Alors, certes, il y a des joueurs pour qui le dunk doit demander un peu moins d’effort. Citons le basketteur soudanais Manute Bol, ou le Roumain Gheorghe Mureșan qui mesurent tous les deux 2,31 m. Puis, du côté des femmes, il y la Polonaise Małgorzata Dydek qui culmine à 2,18 m… Mais rassurez-vous, ce sont les plus grands joueurs de l’histoire du basketball !


De l’autre côté, il y a ces petits joueurs qui, à défaut de pouvoir compter sur la taille, ont développé une puissante détente sèche ! La détente sèche c’est ce saut à la verticale effectué sans élan. Pour développer cette détente, pas besoin d’être grand ! Ce qu’il vous faut c’est de la force et de la souplesse. Spud Webb, qui mesurait à peine 1,70 m, avait par exemple une détente sèche de 1m20 qui lui a permis de remporter le concours de dunks du NBA All-Star Game en 1986 ! Nate Robinson qui mesure seulement 5 cm de plus a remporté ce concours trois fois ! Et puis, il n’y a pas que les dunks dans la vie. La petite taille veut aussi dire que l’on est plus rapide et qu’il est plus facile pour un petit joueur d’intercepter la balle que pour un corps de plus de 2 mètres de haut. C’est pour cette raison que ce sont généralement les plus petits joueurs qui occupent le poste de meneur, c’est-à-dire que ce sont eux qui mènent l’attaque… Un poste qui a plutôt la classe, non ?






Ainsi, à l’image du lièvre et de la tortue, petits et grands êtres humains, rien ne sert d’être le plus grand, il suffit de développer les atouts dont on dispose.


Si vous pensez que Quidol fait des fables aussi percutantes que Jean de La Fontaine et que la grandeur est un thème qui vous inspire, retrouvez-nous vendredi 23 octobre à 20h30 pour un Go Live qui s’intéresse à toutes les formes de gigantisme !










#basketball #basket #spudwebb #nba #dunk #concoursdedunk #detenteseche #Naterobinson #fabledelafontaine #sport #culturegénérale