Rechercher
  • Quidol

Katherine Johnson, une figure de l’ombre


Née en 1918, Katherine Johnson est une élève surdouée et passionnée de mathématiques. Dès l’âge de 18 ans, après ses études universitaires, elle rejoint l’ancêtre de la NASA, la NACA. Son boulot ? contrôler et vérifier les calculs de ses supérieurs. Mais à distance puisque oui, la ségrégation fait alors rage, et elle est séparée de ses collègues blancs.

En 1958, elle rejoint le premier programme spatial habité des Etats-Unis et ses calculs permettent tout simplement à Alan Sheppard de devenir le premier américain à voyager dans l’espace. Elle contribue ensuite à la mission Apollo 11… ça vous dit quelque chose ? Et oui, elle a calculé les trajectoires conduisant Neil Armstrong à marcher sur la Lune.

“C'est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l'humanité”, en grande partie grâce à Katherine Johnson.

On voulait rendre hommage à cette figure de l’ombre qui vient de nous quitter à l’âge honorable de 101 ans.

0 vue0 commentaire