Rechercher
  • Quidol

Abraham Lincoln, l’homme qui recollait les morceaux


Abraham Lincoln est connu comme le président qui a mis fin à l’esclavage aux Etats-Unis et remporté la Guerre de Sécession. Mais ce ne sont pas les seules raisons qui poussent de nombreux historiens à le considérer comme “l’Américain le plus influent de l’Histoire”.


Sa trajectoire suscite déjà l’admiration. Né dans une famille modeste vivant près de la “Frontière”, la limite des terres conquises vers l’Ouest, il s’est formé au droit en autodidacte. Lorsqu’il choisit d’épouser la carrière politique, il est alors avocat dans la ville de Springfield, Illinois.


Si aujourd’hui il est difficile d’imaginer un président américain qui ne soit ni démocrate, ni républicain, en 1860, c’est une autre histoire. Le parti républicain a été fondé 6 ans plus tôt et n’a pas encore rencontré de succès électoral probant. Lincoln devient ainsi en 1860 le premier président républicain de l’histoire des Etats-Unis, profitant des divisions internes du parti démocrate. Autre (triste) première : Lincoln devient le 15 avril 1865 le premier président américain à être assassiné. Trois autres suivront.


En 1862, c’est par “l’Emancipation Proclamation” que Lincoln interdit l’esclavage sur l’ensemble des Etats-Unis, y compris dans les Etats du Sud qui ont fait sécession. En 1865, cette abolition entre dans la Constitution américaine sous la forme du XIIIème amendement.

Autre loi emblématique du mandat de Lincoln : le Homestead Act, voté en 1862. En invoquant cette loi, un Américain peut acquérir gratuitement la propriété d’un territoire s’il justifie qu’il l’a occupé pendant 5 ans. Elle joue un rôle d’accélérateur dans la conquête de l’Ouest, déclenchant même une vague migratoire depuis l’Europe.


Aujourd’hui, difficile de faire deux pas aux Etats-Unis sans tomber sur le nom de l’illustre barbu : Lincoln est une marque de voitures de luxe, le nom de la capitale du Nebraska, sa tête et son mémorial apparaissent sur les billets de 5 dollars, et il est le héros de plusieurs films. Entre le biopic oscarisé où il est interprété par Daniel Day-Lewis, et le nanar Abraham Lincoln, tueur de zombies sorti en 2012, notre coeur balance...


Pour comprendre pourquoi on vous a bassiné avec le terme “melting pot” en cours de géographie au lycée, ne ratez pas notre émission spéciale multiculturalisme américain, jeudi soir à 20h30 sur quidol.fr et l’appli Quidol.



#abraham #lincoln #civilwar #secession #esclavage #13eamendement #memorial #election #usa


132 vues0 commentaire